Pas de vente de terrains publics aux requins de l’immobilier

Les municipalités de Nidau et Bienne prévoient de vendre le site de l’ancien Expo-Parc à la grande société immobilière Mobimo. La construction d’un énorme complexe de bâtiments est prévue au bord du lac. Ce projet de construction ôte à la population une partie de l’espace public et a de fait un impact sur notre qualité de vie. Avec le projet Agglolac, la zone sera massivement reconvertie. A la place de la nature et de loisirs un autre quartier résidentiel devrait bientôt être construit, ce qui provoquera inévitablement des conflits d’usages.

Wemakeit

Actuel

Quelles suites à court terme

Les villes de Nidau et Bienne ont fait savoir début février qu’il va falloir plus de temps pour la planification, et de ce fait que les votations populaires sont reportées au plus tôt à la fin 2018.

Conformément au calendrier prévu, les deux municipalités devraient publier le plan de zone cet automne (2017). De notre côté, nous voulons démarrer une récolte de fonds en prévision de notre campagne de votation « Non à Agglolac » qui aura lieu dans les deux villes.

Pour se faire nous utiliserons la plateforme « wemakit » et profiterons de cette occasion pour faire parler de nous, afin que le maximum de contributeurs/trices potentiel-le-s soient au courant de cette campagne.

A Bienne, la population votera sur la vente à l’entreprise Mobimo de la part du terrain qui lui appartient actuellement, ainsi que sur le crédit de création de l’infrastructure publique.

A Nidau, la population votera sur les mêmes objets que Bienne, ainsi que sur la modification du plan de zone.